DIY – pochette « girly »


Me revoilà ! Cela faisait longtemps… et je reviens avec un petit tuto tout mignon et très rapide à faire !

J’ai réalisé cette petite pochette à l’occasion d’un voyage en train direction la capitale et son parc Disney… il fallait au moins ça 😉

L’idée m’est venu en fouinant sur Pinterest après avoir déniché ce tuto de Always Rooney (en anglais) qui explique comment créer une pochette en cuir sans couture. Je n’avais pas de cuir sous le coude, ni de « poinçons » ou de colle pour fixer ce qui était nécessaire de fixer… alors je l’ai fait à ma sauce, avec ma machine à coudre (ba oui, où est l’intérêt si on ne peut même plus coudre? 😉 et des coupons de tissus (pratique pour écouler les petits bouts !).

Prêt ? On commence !

Matériel nécessaire

  • 2 feuilles A4 (du brouillon fera l’affaire)
  • Du scotch
  • Des ciseaux
  • Votre fabuleuse MAC
  • Du fil assorti à vos tissus
  • Un bouton pression
  • 2 (ou 3 au choix) coupons de tissu différents (pour la taille, référez-vous directement à la première étape) : 3 coupons si vous souhaitez faire les languettes (poches intérieures) dans un tissu différent ; 2 sinon.

 

Étape 1 : on crée le patron

Commencez par scotcher côte à côte vos deux feuilles A4 sans les superposer. Vous avez maintenant une grande feuille.

Pliez cette grande feuille en 3 parties égales, dans le sens de la longueur, puis dépliez (vous avez marqué les plis).

Prenez ensuite votre largeur de feuille et rabattez les deux extrémités au centre (là où il y a le raccord avec le scotch) ; vous avez ainsi marqué 2 plis perpendiculaires aux 3 autres.

Bien ! Maintenant, coupez les quatre carrés en coin qui sont délimités par les plis. Vous devriez obtenir quelque chose comme ça (on notera mon brouillon de DS de Chimie qui rappelle tellement de bons souvenirs…!!!) :

Ce patron est prévu pour une seule pièce de tissu. Si, comme moi, vous souhaitez en utiliser plusieurs, et surtout faire tourner votre MAC, les marges de couture ne sont pas comprises. De plus, il vous faudra dissocier le patron des languettes du corps du patron (la grande partie centrale rectangulaire) si vous souhaitez faire cette partie dans un autre tissu (comme moi).

Étape 2 : on découpe !

Ma partie centrale est faite de deux coupons Skaï (un tissu extérieur et un tissu intérieur en guise de doublure) que j’avais acheté directement coupés tels quels. Je n’ai donc pas pu prendre en compte les marges de couture… J’ai choisi de faire mes languettes dans un tissu différent. Mais si vous souhaitez faire plus simple avec uniquement 2 tissus, alors dans ce cas là découpez uniquement la doublure dans le patron avec les languettes (et le tissu extérieur dans le patron sans les languettes).

Je vais maintenant présenter le cas où les languettes sont dans un tissu différent puisque c’est ce que j’ai fait (et ça tombe bien, c’est la plus complexe 😉 ).

Étape 3 : on coud !

Épinglez vos deux tissus (intérieur et extérieur) endroit contre endroit (si vous avez des pinces Clover c’est encore mieux que des épingles pour les tissus plus épais comme le Skaï ou le cuir) ; marquez à la craie l’endroit où doivent se situer les languettes.

Une fois que c’est fait, glissez l’endroit des languettes contre l’endroit du tissu extérieur. Épinglez, puis piquez sur tout le tour en laissant une ouverture dans la largeur pour pouvoir retourner l’ouvrage. En étape, vous devriez obtenir ça :

 

Étape 4 : on surpique et on coud les poches !

Surpiquez sur tout le tour de l’ouvrage, puis rabattez les poches vers le centre du tissu intérieur pour les coudre ; laissez quelques millimètres d’écart entre les deux poches :

A cette étape j’ai beaucoup galéré avec mon tissu imprimé Skaï qui faisait ventouse avec mon pied de biche pourtant en téflon (prévu pour les tissus cirés et autres du même genre). J’ai trouvé la solution en collant du scotch non pas sous mon pied de biche (essayé mais sans résultat) mais sur le tissu : cela enlève l’adhérence et s’apparente alors à du tissu ciré.

 

Étape 5 : on fignole tout ça…

Bien ! Maintenant le plus gros est fait ! 🙂

Dernière ligne droite : on pose le bouton pression !

Pour ça faite au préalable un repère là où vous souhaitez le poser. Ne vous trompez pas ! Faites des essais avant de percer et fixer le bouton. Au final vous devriez obtenir cela (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

ET ENFIN : rabattez la partie du bas sur une grande partie des poches (laissez dépasser les poches d’environ 2 cm) avant de piquer.

 

Tadaaaa ! Votre pochette est fin prête pour partir en voyage ! 😀

Publicités

2 réflexions sur “DIY – pochette « girly »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s